🔍 2 minutes

Quatre ans après leur dernier titre, les Warriors et Curry ont pris leur revanche. Ce jeudi soir, à Boston, la franchise de la Californie a neutralisé les Celtics 103-90 au Match 6 et redevient les rois de la prestigieuse compétition de Basketball Nord-américain.

À la faveur d’une entame de match spectaculaire et historique 21-0, un début jamais vu dans un match 6 de finale NBA, l’équipe de Golden State a conquis son 7e couronnement NBA grâce à l’indéniable prestation de Stephen Curry, nommé meilleur joueur de la finale pour la première fois.

L’équipe de Golden State a fait taire toutes les statistiques et est revenu au premier plan après trois ans de disette entre 2019 et 2022. Notamment en 2019, la Dub Nation terminait la saison avec le plus mauvais bilan de toute la NBA. Avec le départ de Kevin Durant et les blessures de Klay Thompson, la franchise patinait dans le dur. Mais, elle arrive à surmonter en défiant 4-2 l’équipe Boston en finale pour les 75 ans de la ligue. Le quatrième en huit ans.

Le parcours des Warriors

Les champions ont un parcours de grand champion en battant au premier tour les nuggets de Denver (4-1), et enchaînant au second tour avec une victoire de 4-2 au dépend de Memphis Grizzlies. En finale de conférences, les Warriors ont malmené l’équipe Mavericks de Dallas 4-1, pour ensuite l’emporter en finale 4-2 face aux Celtics, ce jeudi.

Dans cette finale, la performance défensive des hommes de Steve Kerr reste un tournant considérable dans le sprint final. Ils ont réussi à tenir les Celtics à moins de 100 points dans quatre matchs sur six.

Curry enfin récompensé

Auteur de 34 points dans ce match 6, la star californienne termine la série avec 31.4 points, 48% aux tirs, 43% aux tirs à trois points ; 6 rebonds et 5 passes décisives. « C’était surréaliste juste parce que tu sais à quel point tu as traversé ». Cette finale est une revanche pour Curry qui a été souvent critiqué parce qu’il n’a pas eu d’impact pesant sur les précédentes finales.

À ce jour, le chef fait partie des plus beaux palmarès de l’histoire avec 4 titres NBA, 2 fois meilleurs joueurs NBA, un titre de meilleur joueur de finale, le plus grand tireur à trois points, le seul joueur qui a réussi 500 paniers à 3 points et aussi le meilleur passeur et tireur de la franchise de Californie.