🔍 2 minutes

Le président américain, Joe Biden,  annonce sur son compte twitter ce jeudi 06 octobre 2022 que les infractions fédérales antérieures de simple possession de marijuana seront pardonnées. 

Joe Biden désapprouve l’incarcération des personnes pour simple détention et consommation de cannabis. “Comme je l’ai déjà dit, personne ne devrait être en prison simplement pour avoir consommé ou possédé de la marijuana.” a déclaré le président américain sur son compte twitter.

Ainsi, il invite les gouverneurs à le suivre dans cette même démarche. “J’appelle les gouverneurs à pardonner les délits simples de possession de marijuana par l’État. Tout comme personne ne devrait être dans une prison fédérale uniquement pour possession de marijuana, personne ne devrait non plus être dans une prison locale ou une prison d’État pour cette raison” a poursuivi le démocrate.

Selon Biden, la condamnation des personnes pour détention de marijuana n’est pas sans conséquence sur la vie sociale des individus : “Il y a des milliers de personnes qui ont déjà été condamnées pour possession simple et qui peuvent se voir refuser un emploi, un logement ou des possibilités d’éducation en conséquence.” a-t-il fait savoir.

Le locataire de la maison blanche invite le procureur général à lancer le processus de révision de la façon dont la marijuana est inscrite dans la loi fédérale. Selon lui, il ne fait pas de sens que la marijuana soit classée au même niveau que l’héroïne.

Toutefois, le président américain estime qu’il est important de prendre des mesures contre la commercialisation  de marijuana auprès des mineurs.

A noter que la marijuana reste illégale au niveau fédéral. Mais, dix-neuf (19) Etats américains, dont Washington, ont déjà légalisé l’usage du marijuana à titre récréatif pour les personnes adultes. 

La commercialisation du cannabis est un vecteur de croissance pour l’économie américaine. L’an dernier, les ventes de cannabis légal aux Etats-Unis se sont élevées à 25 milliards de dollars.