🔍 2 minutes

Une semaine particulière vient de s’achever. Elle a été marquée entre autres par la tenue des festivités carnavalesques, notamment à Port-au-Prince. Loin d’avoir le rayonnement habituel, d’ailleurs le quotidien Le Nouvelliste a parlé de «petit carnaval», les carnavaliers ont été nombreux à y prendre part. Des médias haïtiens parlent de plusieurs milliers de participants à Port-au-Prince. Une forte présence policière sur le parcours pendant les trois jours. Aucun incident n’a été enregistré souligne les organisateurs qui s’octroient un satisfecit.

Toujours en début de semaine, le projecteur a été mis sur la sélection féminine de Football qui allait décrocher son billet de qualification pour la phase finale de la coupe du monde féminine sénior qui débute au mois de Juillet. Une qualification historique face à la sélection chilienne. Cet exploit a logiquement occupé une place considérable dans les médias haïtiens. Pas nécessairement aux heures réservées pour les émissions sportives. C’est le cas de Radio Métropole par exemple qui y a consacré une partie de son journal, mercredi dernier, pour en parler.

Il y a également la communication aux médias du TAS sur la décision d’annuler la suspension à vie de toute activité footballistique du docteur Yves Jean-Bart. Vive Voix Voix a considéré cette décision comme une façon de redonner vie à Jean-Bart.

Dans l’intervalle, les actes d’insécurité ne se sont pas arrêtés. De nombreuses personnes ont été enlevées durant toute la semaine écoulée. À Pétion Ville, à Delmas, au Centre Ville, les bandits armés continuent leur assaut, tandis que l’opération tornade I déclenchée par les autorités policières patine. Les médecins, à ce qu’il paraît, ont été la cible privilégiée. Mis à part le docteur Louis Gérald Gilles enlevé près de son clinique à Delmas 103, puis libéré contre forte rançon, d’autres médecins, dont le docteur Jeanty Fils Exalus, ont été séquestrés. l’association des médecins Haïtiens crient au scandale. On a appris également à travers des agences en ligne la séquestration de Marc Marie Yves Mazile, chef de Protocole du palais National.

Les funérailles de l’avocat Yvon Pyram, assassiné à Thomassin 30 sont chantées le samedi 25 février 2023 en l’église Saint Pierre de Pétion Ville. Le membre du cabinet Expertus, firme qui défend Martine Moïse dans le cadre du dossier de l’assassinat de Jovenel Moïse a été assassiné par des individus armés non identifiés.

Par ailleurs, “Blaze one” a été tué dans des échanges de tirs avec des policiers. Il ne s’agit pas de l’artiste Haïtien, mais d’un chef de gang qui opérait au Cap Haïtien a annoncé la PNH sur sa page facebook officiel et relayé par divers médias dont Radio Caraïbes, particulièrement au journal première occasion. D’autres coups de filet spectaculaires ont été réussi par les forces de l’ordre avons nous appris.