🔍 < 1 minute

Julcène Édouard a été nommé puis investi à la tête de l’Administration Générale des Douanes (ADG) à titre de directeur général de cette institution et Ronald Beaufils comme directeur général adjoint, ce vendredi premier juillet 2022. Ces derniers succèdent à Romell Bell dans ce poste.

Cette décision survient suite à une annonce faite le 30 juin de l’année en cours, lors d’une conférence de presse du ministre de l’économie et des finances, Michel Patrick Boisvert, en vue de renforcer les ressources de l’Administration Générale des Douanes qui traverse, depuis plusieurs semaines, une période bouillonnante après une suspicion de corruption.

Reproché pour une affaire de trafic illégal d’armes à feu et de corruption, lors d’une enquête menée par l’unité de lutte contre la corruption, l’ex-directeur de l’AGD, Romel Bell, est licencié de ses fonctions, ce vendredi. En outre, son visa a été annulé par les autorités américaines de l’immigration, pour ses accointances présumées avec le trafic d’armes à feu. L’ULCC a annoncé que d’autres actions seront prises contre ce dernier dans le cadre de cette enquête. 

Par ailleurs, des organisations des droits humains, notamment le Réseau National de Défense des Droits Humains (RNDDH) et l’Organisation Citoyenne pour une Nouvelle Haïti (OCNH), ont félicité la décision prise par l’ULCC contre l’ancien directeur Bell pour mener une enquête approfondie sur les faits reprochés à ce dernier, et disent également que cette initiative ne serait pas «un show médiatique mais un signal pour prouver qu’Haïti est en route vers l’établissement de l’Etat de Droit».

À rappeler que Julcène Édouard n’est pas un nouveau venu au sein de l’Administration Générale des Douanes. Il était l’administrateur de la douane de Port-au-Prince.