🔍 2 minutes

L’ancien ministre des sports, Evans Lescouflair, a été arrêté ce samedi 2 juillet 2022, au Panama, par l’organisation internationale de police criminelle (Interpol). Evans Lescouflair est accusé de pédophilie et de viol.

À la Suite d’un mandat d’amener, émis par le parquet de Port-au-Prince contre l’ancien ministre pour cause d’abus sexuels et de viol, l’ex-patron de la MJSAC a trouvé son arrestation au Panama, ce samedi, par Interpol qui le transféra en Haïti, selon une source policière. L’homme fort du Ministère de la Jeunesse, des Sports et de l’Action Civique (MJSAC), entre les années 2008 et 2011, a boudé, à plusieurs reprises, des invitations à comparaître au parquet de Port-au-Prince.

Ces convocations du parquet, via le commissaire a.i du gouvernement Jacques Lafontant, faisaient suite à une plainte déposée contre Lescouflair par le nommé Claude Alix Bertrand pour viol et agression sexuel.

Âgé de 11 ans à l’époque, le jeune Claude Alix Bertrand, pensionnaire du collège Saint Louis de Gonzague, avait révélé que son professeur de sport en l’occurrence Evans Lescouflair l’exigeait d’exposer sa nudité pour ensuite l’attoucher sexuellement et enfin le violer régulièrement, a rapporté la victime dans sa plainte auprès du tribunal de première instance de Port-au-Prince.

Il faut rappeler que la déposition de cette plainte a été précédée d’un live sur les réseaux sociaux de l’intéressé.

« Evans Lescouflair a été arrêté au Panama par Interpol ! » a tweeté le journaliste enquêteur Romain Molina. « Il faisait l’objet d’un mandat d’arrêt en Haïti suite aux diverses plaintes et enquêtes » a-t-il ajouté. Le journaliste français avait travaillé sur ce dossier comme celui de l’ancien président de la Fédération Haïtienne de Football Yves « Dadou » Jean Bart qui lui est toujours en cavale après son bannissement à vie à la tête de ladite fédération par la FIFA.

La justice haïtienne n’a pas dit non pour cette fois

Douze ans plus tôt, Mr Lescouflair a été blanchi par la justice haïtienne. Faisant objet d’une double plainte pour viol contre Willio Dor et de pédophilie sur un mineur de 16 ans, le commissaire du gouvernement, d’alors, Me Harricydas Auguste, avait classé sans suite le dossier en 2010.

Willio Dort avait présenté un certificat médical en août 2010, l’ancien commissaire auprès du tribunal de Port-au-Prince, Me Harricydas avait constaté l’irrecevabilité du certificat pourtant selon le plaignant le fait a bien eu lieu le 2 janvier 2010.

Fuyant la justice haïtienne, Evans Lescouflair a été épinglé par Interpol en Amérique centrale (Panama). Attendons de voir la suite du dossier…